Museo di Scultura Antica Giovanni Barracco

menu facilité

saut à:
contenu. recherche, section. langues, menu. utilité, menu. principal, menu. chemin, menu. bas page, menu.

Salle I - Art egyptien Salle II - Art egyptien  et mésopotamien Salle III - Art étrusque, art phénicien Salle IV - Art chypriote

Première étage

Salle I - Art egyptien

RELIEFS FUNERAIRES

Les reliefs conservés au Musée Barracco appartiennent, dans la quasi-totalité, à la sphère funéraire.
Ils proviennent d’un particulier type de sépulcre, caractéristique surtout des nécropoles de l’Ancien Empire, dénommé «  mastaba » de l’arabe « banc » ou « banquette ».
La tombe était constituée de deux parties principales : une souterraine et accessible depuis un puits profond, où était placé le sarcophage du défunt avec son ensemble de biens; la partie supérieure était par-contre représentée par une structure en forme de tronc de pyramide qui pouvait comprendre plusieurs pièces.
Une ou plusieurs « fausses portes » obtenues dans la tombe, représentaient l’élément de communication entre le monde des vivants et celui des morts, la limite symbolique que l’âme du défunt (« ka ») pouvait magiquement franchir pour accueillir les offrandes des parents.
Dans le mastaba venait aussi insérée la stèle funéraire avec l’image du défunt, souvent représenté assis devant la table sur laquelle étaient disposées les offrandes qui devaient l’accompagner dans le voyage dans l’au-delà.
Une inscription mentionnait le nom et les titres du mort, avec une phrase rituelle définie « formule de l’offrande » dans laquelle le même souverain en qualité de donneur faisait d’intermédiaire entre les parents et Osirien, seigneur du royaume des morts : de cette façon « on rendait vivant le nom du défunt » et son image en représentait un véritable substitut en mesure d’assister aux célébrations en son honneur.

LA SCULPTURE

Dans la sculpture en ronde-bosse le sujet principal est constitué de la figure humaine représentée selon peu de types standardisés : la figure immobile-qui avance majestueuse, celle assise et celle à genoux ou dans la caractéristique position du scribe.
Dans l’expression des traites du visage, à part l’idéalisation et l’abstraction relevées dans les images du pharaon, on dénote, surtout dans les sculptures à caractère privé, une certaine intentionnalité représentative.
Les chefs-d’œuvre de la sculpture égyptienne sont toujours liés à l’architecture.
L’image, en effet remplace la présence de la personne réelle à l’intérieur de l’édifice, temple ou tombe, quels qu’ils soient. 
Même les dimensions et parfois les matériaux peuvent être déterminés par l’usage et l’emplacement qu’on veut donner à la statue à l’intérieur de l’édifice.
Les statues de la collection Barracco appartiennent à différentes catégories aussi bien du point de vue technique et stylistique que pour ce qui concerne l’image représentée, mais toutes démontrent clairement leur fonction de « substituts » dans le déroulement des activités domestiques, comme les ushabti et les petites statues de domestiques, dans la participation à des rituels en son propre honneur, comme les statues représentant le défunt ou le souverain, ou tout simplement elles remplacent la présence physique du dieu, du souverain ou d’un simple donneur à l’intérieur d’un édifice.

Monument funéraire et les ornements
Ancien Empire, IVème Dynastie (2640-2520 av J-C.)
Inv. MB 1
Sculpture
Nouvel Empire, XVIII Dynastie, Thoutmosis III (1479-1426 av. J.-C.)
Inv. MB 13
Sculpture
Nouvel Empire, XIXème Dynastie, Ramsès II (1279-1213 av. J.-C.)
Inv. MB 21
Sculpture
Epoque ptolémaïque (deuxième moitié IIème siècle av. J.-C.)
Inv MB 31
Monument funéraire et les ornements
Ancien Empire, Vème Dynastie (2520-2360 av J-C.)
Inv. MB 2
Monument funéraire et les ornements
Moyen Empire (1987-1640 av. J-C.)
Inv. MB 18
Sculpture
Ancien Empire, Vème Dynastie (2520-2360 av. J.-C.)
Inv. MB 6
Sculpture
Moyen Empire, fin XIIème Dynastie (1938-1759 av. J.-C.)
Inv. MB 11
Sculpture
Moyen Empire (1987-1640 av. J.-C.)
Inv. MB 12
Monument funéraire et les ornements
Nouvel Empire, XVIIIème Dynastie, règne d’Amenhotep III (1390-1353 av. J-C.)
Inv. MB 16
Sculpture
Nouvel Empire, XVIII Dynastie, règne d’Amenhotep II (1426-1400 av. J.-C.)
Inv. MB 19
Monument funéraire et les ornements
Epoque Saitique, XXVIème Dynastie (664-525 av. J.-C.)
Inv. MB 309
Monument funéraire et les ornements
Epoque Saitique, XXVIème Dynastie (664-525 av. J.-C.)
Inv. MB 35

de nouveau au menu facilité.